Les travacances: un guide sur la planification des vacances professionnelles

Ce n’est pas parce que vous avez épuisé tous vos congés payés que vous devriez renoncer aux voyages. De plus en plus populaires de nos jours, les travacances marient les affaires et le plaisir à l’occasion d’un séjour de longue durée. Que sont donc les travacances ? Cette tendance récente permet aux employés de profiter des paysages et des activités que leur réserve un nouveau lieu de vacances ou leur destination préférée, tout en poursuivant leurs activités professionnelles. Bien sûr, l’horaire de travail demeure la même, à la différence que les tâches s’accomplissent non pas à la maison ou au bureau, mais plutôt sur une plage des Bahamas ou dans un café parisien.

Mais par où commencer pour prendre des travacances ? Comment soumettre cette idée à votre patron ? Voici quelques conseils à envisager lors de la planification de vos prochaines vacances professionnelles.

Quel type de destination est idéal pour des travacances ?

Les destinations de travacances appropriées pourraient différer des destinations touristiques où vous pouvez décrocher complètement. N’oubliez pas que vous travaillerez toujours selon votre horaire habituel. Par conséquent, vous ne pourrez probablement pas explorer les lieux pendant des journées entières. Pour éviter toute déception, il vaut mieux renoncer aux endroits où la plupart des activités et des attractions ne sont accessibles que durant le jour.

Les travacances à l’étranger

Qu’est-ce qui caractérise une bonne destination de travacances ? Imaginez que vous montez à bord d’un avion afin de partir pour l’étranger. Le changement de décor, de culture et de mode de vie pourrait s’avérer relaxant et enrichissant. Pour vivre une transition en douceur, envisagez d’aller dans des endroits que vous avez déjà visités et aimés, ou encore dans les villes où vous avez déjà vécu. Si certains de vos proches ou amis y demeurent, vous pourriez profiter de votre séjour pour les rencontrer sur l’heure du dîner ou après le travail. Les endroits comme les centres de villégiature sont également de bons choix, surtout s’ils disposent d’une couverture sans fil complète.

Si vous prévoyez prendre des travacances à l’étranger, vous devrez tenir compte des effets possibles du décalage horaire sur votre capacité à communiquer avec vos collègues de travail. De plus, il vous faudra sans doute vous familiariser avec les exigences propres à chaque pays en matière de visa, si vous réalisez un séjour prolongé.

Les travacances locales

Vous pouvez bien sûr passer vos travacances dans votre propre pays. En effet, les voyages intérieurs sont généralement plus faciles à planifier et plus économiques. Par exemple, les voyages en voiture ou le « glamping » (camping de luxe) offrent de bonnes occasions de travacances locales. Bien que ce type de vacances puisse vous apporter des moments d’évasion, vous devrez d’abord vous assurer que vous pourrez accéder facilement à un réseau sans fil pendant vos heures de travail.

Avant de réserver votre hébergement, vérifiez qu’il est situé près des installations qui vous seront nécessaires, comme les épiceries, les cafés, les bibliothèques ou les restaurants.

Pourquoi un employeur devrait-il permettre les travacances ?

Qu’en est-il des employeurs qui se montrent sceptiques quant aux travacances ? Ce type d’escapade peut s’avérer un excellent moyen pour les employés de retrouver un certain équilibre, sans qu’ils négligent pour autant toutes leurs responsabilités professionnelles. Votre superviseur pourra préférer cette solution à de vrais congés, surtout si votre lieu de travail est en manque de personnel. En outre, vous pourriez privilégier les travacances lors des périodes les plus occupées de l’année.

Comment les employeurs peuvent-ils devenir plus réceptifs à cette idée ?

Les travacances exigent de la confiance et de la flexibilité de la part de l’employé et l’employeur. Les deux parties devront se mettre d’accord sur un certain nombre de détails avant que cette forme de voyage professionnel ne soit approuvée.

Les dates convenues: Il est important de fixer une date de départ et une date de retour pour l’employé.

La communication de tout changement à l’horaire: L’employé peut désirer prendre une matinée ou un après-midi de congé pour effectuer une visite touristique ou participer à un autre événement en journée. Ces activités de loisir devraient être communiquées avant le départ.

Les moyens de joindre le vacancier: L’employé aura-t-il accès à un réseau sans fil ? Aura-t-il son téléphone intelligent ? Vérifiera-t-il sa boîte de courriel et ses notifications régulièrement ? Que faire si on ne peut le joindre ? Qui sera autorisé à prendre des décisions à sa place ? Voilà autant de questions auxquelles il vaudrait mieux répondre avant le départ de l’employé.

La technologie à utiliser à votre avantage: La technologie connaît une évolution constante et chaque entreprise peut en tirer profit. Il existe désormais de nombreux outils de collaboration virtuelle qui rendent le travail collaboratif à distance plus facile que jamais.

Conseils aux employés pour qu’ils puissent passer d’agréables travacances

Vous êtes arrivé, en avion ou en voiture, à votre destination et vos travacances vont enfin commencer ! Avant de vous y lancer, jetez un coup d’œil à ces rappels, qui vous permettront de vivre une expérience plus agréable et plus productive.

  • Avez-vous apporté tout ce dont vous aurez besoin ? Dressez une liste des articles indispensables. Préparez vos bagages en fonction de vos projets et du climat de votre destination. En plus de vos vêtements, pensez à tous les outils technologiques dont vous aurez besoin pour le travail. Votre ordinateur portable et votre téléphone intelligent devraient figurer au début de votre liste.
  • Respectez l’horaire de travail prévu : À ce stade, vous avez fait part à votre superviseur et à votre équipe de votre horaire de travail. Veillez à respecter cet horaire et ne laissez pas les influences extérieures, comme la visite d’amis, vous inciter à manquer à votre parole.
  • Faites preuve de flexibilité : Vous pouvez à la fois respecter votre horaire de travail et faire preuve de flexibilité ! Nous vous recommandons de demander un horaire flexible pour au moins quelques journées pendant votre absence. Ainsi, vous pourrez profiter de certaines activités que vous ne pourriez pas pratiquer autrement, comme une randonnée durant le jour.
  • Oubliez le travail à l’heure du dîner : Vous êtes en travacances ! Pendant votre voyage, utilisez chacune de vos pauses pour profiter des simples plaisirs de la vie, comme manger au restaurant du coin ou prendre un verre au bar.
  • Sortez de votre chambre : Essayez de travailler chaque jour dans des endroits différents pour vivre une expérience diversifiée. Travaillez dans un café, au bord de la plage, à la piscine ou dans un coin tranquille du hall de votre hôtel.

À votre retour, demandez à rencontrer votre superviseur et faites-lui part de votre expérience, en toute franchise. Vous pourriez ainsi préparer le terrain pour que la tendance des travacances devienne une option viable à l’avenir pour d’autres employés de votre organisation.